• head-foi

Category Archives: Francine Vincent

Touchante bonté!

Mme Thérèse Bastien Vincent, mère de l'auteure

Mme Thérèse Bastien Vincent, mère de l’auteure

Ma mère de 85 ans est entrée à l’hôpital le 3 mars dernier. Elle ne savait pas, et moi non plus, qu’elle allait y vivre les derniers instants de sa vie. Elle est décédée quelques jours plus tard. Rapidement, elle a été conduite à l’unité des soins de longue durée, au septième étage, peut-être au « septième ciel »…

Ce n’est pas facile d’accompagner sa mère jusqu’à son dernier souffle de vie. Il vient un temps où on ne sait plus quoi dire, quoi faire. On m’aurait donné des murs à laver, des planchers à cirer, des chaudrons à décoller, et j’aurais été emplie de joie. J’étais à son chevet, alors qu’elle dormait toujours d’un profond sommeil. Je lui parlais à l’oreille, je lui ai chanté des chansons qu’elle aimait, je l’ai embrassée, j’étais là, sans prise sur le destin, juste là, présence aimante, avec mes sœurs, nos conjoints, la famille.

Lire la suite

La joie de l’Évangile… au catéchuménat

ktq-032014J’entends souvent les diocésains dirent : « Ils ont été baptisés, confirmés, eucharistiés et on ne les revoit plus! » J’aimerais vous partager quelques témoignages que j’ai reçus et qui me rendent heureuse, joyeuse, pleine d’espérance.

Marianne a cheminé quelques années chez les Témoins de Jéhovah. Elle a fait une démarche catéchuménale il y a deux ans. Elle s’est réappropriée son baptême, elle a été confirmée dans la foi au Dieu de Jésus-Christ. Aujourd’hui, elle accompagne son fils dans son cheminement de trois ans vers la confirmation de sa foi.

Lire la suite

ZAZ – Ze t’aime gros comme ça!

Zaz, chanteuse

J’ai découvert ZAZ par haZard… J’écoutais des cd chez Archambault musique avec ma petite-fille de 5 ans, par un beau jour de pluie torrentielle, et elle m’a dit : « Écoute cela mamie, c’est super hot! » Elle avait raison. La musique de ZAZ est vivante, ses mots racontent la vie, ses espoirs, son regard sur le monde. ZAZ, de son vrai nom Isabelle Geffroy née le 1er mai 1980 à Tours, est une chanteuse française, mêlant les styles jazzy, variété française, soul et acoustique. Dans une revue de presse française, on la décrit comme « une petite fée à la voix rauque et drue comme la vie, espiègle et déterminée. Ses chansons sont un appel au voyage, à une histoire colorée, belle et libre, pareille à une toile de Gauguin. »

Lire la suite

Les trois vertus franciscaines – Tome 3: La chasteté

Détails des fresques de l’église San Francesco, à Assise.

Détails des fresques de l’église San Francesco, à Assise.

En août dernier, j’ai eu la joie de vivre l’Expérience d’Assise 2013. Pendant 18 jours, j’ai marché avec 18 autres personnes sur les traces de saint François d’Assise, dont la fête est le 4 octobre. Lors de la visite de l’église San Francesco, à Assise, j’ai été rejointe par trois fresques représentant les trois vertus franciscaines – la Pauvreté, la Chasteté et l’Obéissance. Voici ce que j’ai retenu de la présentation du guide franciscain.

François et la Chasteté

Le cou toujours un peu enkylosé et l’œil fixant avec attention sur le plafond, je continuais d’être fascinée par les enseignements du guide franciscain. Il continu de nous décrire les éléments symboliques de la troisième fresque. Un château fortifié et bien défendu abrite la Chasteté : Seuls les anges peuvent entrer allègrement dans ce royaume. Pour y accéder, il faut suivre un long chemin. Un frère laïc, un frère franciscain et une sœur clarisse, trois représentants de l’ordre francisdain ont grimpé la colline. À leur tour, comme le montre la scène du milieu, ils seront lavés, purifiés et habillés par des anges. A l’extrême droite, de bizarres démons sont rejetés dans l’abîme. Ce sont l’Immunditia (la relation en dehors du mariage) avec sa tête de sanglier, le désir ardent avec une tête enflammée, l’amour charnel aux pieds de dragon avec une ceinture de cœurs et les yeux bandés, la mort avec ses pattes d’araignée.

Lire la suite

Les trois vertus franciscaines -Tome 2: L’obéissance

francois-obeissance

Détails des fresques de l’église San Francesco, à Assise.

En août dernier, j’ai eu la joie de vivre l’Expérience d’Assise 2013. Pendant 18 jours, j’ai marché avec 18 autres personnes sur les traces de saint François d’Assise, dont la fête est le 4 octobre. Lors de la visite de l’église San Francesco, à Assise, j’ai été rejointe par trois fresques représentant les trois vertus franciscaines – la Pauvreté, la Chasteté et l’Obéissance. Voici ce que j’ai retenu de la présentation du guide franciscain.

François et l’Obéissance

Le cou toujours un peu plus cassé et l’œil rivé avec attention sur le plafond, je continuais d’être fascinée et absorbée par les enseignements du guide franciscain. Il a pris le temps de nous décrire les éléments symboliques de la fresque. Deux personnes se font face. Il s’agit de la Prudence personnage à double face et l’Humilité. Elles se trouvent dans la salle capitulaire d’un cloître, là où se discutent toutes les affaires de la communauté : les questions touchant l’organisation matérielle du monastère, l’admission au noviciat, la réception des hôtes de marque, et les questions de discipline communautaire. On y fait aussi des annonces et proclamations communiquées par l’évêque ou le pape. L’Obéissance, personnage au centre de la fresque, ordonne le silence et place son joug sur les épaules du jeune moine qui s’agenouille devant elle. Saint François, sur le toit du bâtiment porte aussi le joug. Deux anges se sont agenouillés à ses pieds.

Lire la suite